Agora
Résonances
www.ircam.fr

AGORA RÉSONANCES 2006

Jean-François Peyret

Metteur en scène & auteur

Jean-François Peyret est metteur en scène, auteur, traducteur et universitaire (Sorbonne Nouvelle, Paris III). Il a dirigé le Sapajou-Théâtre avec Jean Jourdheuil de 1984 à 1994. Ensemble, ils ont confectionné (écriture, traduction, mise en scène) une quinzaine de spectacles depuis Le rocher la lande la librairie, d'après Montaigne (Théâtre de la Commune d'Aubervilliers, 1982) jusqu'à Shakespeare les sonnets. (Théâtre de la Bastille, 1989, MC93-Bobigny 1990), Lucrèce la Nature des choses, (MC93-Bobigny, 1990 et 1991), Le Loup et les sept Blanche Neige, (MC93-Bobigny, 1993), sans oublier la traduction et la création de bon nombre de textes de Heiner Müller : Heiner Müller-De l'Allemagne (Odéon 1983) ; Paysage sous surveillance (Bobigny, 1987), La Route des chars (MC93-Bobigny, 1988) et Le cas Müller (Festival d'Avignon, 1991).

Il a ensuite élaboré et animé, avec Sophie Loucachevsky, le Théâtre-Feuilleton à l'Odéon (1994), pour lequel il écrivit et mit en scène un certain nombre de spectacles (à partir de Kafka, notamment : Qui moi ?).

Depuis il a fondé en 1995 une nouvelle compagnie (tf2-Cie Jean-François Peyret) et s'est lancé dans le cycle du Traité des passions à la MC93-Bobigny (octobre 1995-printemps 2000) achevé par l'épilogue sur la poésie d'Auden : Le cri de (la) Méduse-une étude, (TNB Rennes, 1995), Traité des passions 1 (Descartes/Racine) (MC93-Bobigny, 1995), Traité des passions 2 (Notes pour une pathétique) (MC93-Bobigny, 1996), Traité des passions 3 ou Des asters pour Charlotte (MC93-Bobigny 1996), Un Faust-Histoire naturelle (Traité des passions 4), (texte Jean-François Peyret et Jean-Didier Vincent, MC93-Bobigny et Théâtre National de Bretagne, Rennes,1998), Turing-Machine, (MC93, 1999), Histoire naturelle de l'esprit (suite &fin) (MC93-Bobigny TNB Rennes, TNT Toulouse, 2000), Projection privée/Théâtre public (sur des poèmes d'Auden) (Théâtre de la Bastille, 2000).

En 2002, il met en chantier avec Alain Prochiantz, un nouveau projet : le Traité des Formes qui se déclinera en plusieurs épisodes : La Génisse et le Pythagoricien : Théâtre National de Strasbourg (Avril-Mai 2002) et Théâtre de Gennevilliers (Nov-Dec 2002), Des Chimères en automne ou l'impromptu de Chaillot (Théâtre National de Chaillot, automne 2003), Darwinovide (prévu au Théâtre National de Chaillot, 2004).

À partir d'octobre 2003, dans le cadre de sa résidence à l'Ircam et en collaboration avec le JTN, il met en place le Turing Club destiné à développer la recherche théorique et artistique sur les rapports entre la technique (Nouvelles Technologies principalement) et le théâtre comme spectacle vivant.

En 2005 avec Le Cas de Sophie K., Jean-François Peyret continue son exploration du rapport entre l'imaginaire des artistes et l'imaginaire des scientifiques en se confrontant à Luc Steels, spécialiste de l'intelligence artificielle.

<< Retour