Agora
Résonances
www.ircam.fr
Concerts

CONCERTS

Les Labyrinthes de Brian Ferneyhough

Quatuor Arditti

Pour introduire le colloque sur l'écriture du temps, l'Ircam présente le dernier quatuor de Brian Ferneyhough interprété par les Arditti. Si une œuvre contemporaine s'est engagée dans les formes labyrinthiques de la temporalité, c'est bien celle du compositeur anglais.

Au commencement, le multiple, le chaos, la pure intensité. Un arsenal dynamique de filtres, de cribles, de grilles, préside au déploiement de l'œuvre, comme autant de résistances à ce bouillonnement initial. Jetés dans l'oeuvre, à des moments différents, le compositeur et l'auditeur sont noués l'un à l'autre par une action commune : à chaque instant, ils réévaluent la présence et le déplacement des forces. À chaque instant, les perspectives basculent, les contextes glissent.

L'impact offensif de cette musique d'essence polyphonique tient à ce qu'elle laisse en puissance des univers perçus, à peine parcourus, et déjà interrompus. Son sujet est la perte du sujet. Sa perception, la perte de l'illusion de pouvoir tout percevoir, ici et maintenant. L'auditeur ne dispose d'aucun promontoire stable à l'abri duquel il contemple l'état des lieux. La mémoire des événements ne parvient pas à dominer l'irruption de ce qui va disparaître.

Ferneyhough est revenu régulièrement et souverainement à la formation du quatuor. Son œuvre espère de celui qui l'écoute, le plaisir de perdre pied, car personne ne pourra saisir la totalité dans l'instant pulvérisé.
Le faut-il ?

Programme

  • Brian Ferneyhough Trio à cordes (23')
  • Anton Webern Six Bagatelles opus 9 (4')
  • Brian Ferneyhough Cinquième quatuor à cordes (15'), création française
  • Alban Berg Suite lyrique (30')

Distribution

Quatuor Arditti
Irvine Arditti, violon | Ashot Sarkissjan, violon | Ralph Ehlers, alto | Lucas Fels, violoncelle

Production Ircam-Centre Pompidou

Lundi 12 juin, 20h30 / Ircam, Espace de projection

<< Retour