Agora
Résonances
www.ircam.fr
Concerts

CONCERTS

Le monde de Furrer

En contrepoint de FAMA de Beat Furrer, les acteurs Isabelle Menke et François Marthouret lisent des extraits de la nouvelle Mademoiselle Else d'Arthur Schnitzler (1862-1931). L'ensemble Court-circuit introduit la musique de chambre du compositeur.

"Pas de commencement : tout est là depuis le début."
Cette note de Beat Furrer traduit parfaitement l'allure obstinée de ses pièces de chambre, leur grouillement infatigable, l'activité furieuse, les apparitions furtives. Peu à peu, le mouvement et l'automatisme vident les textures musicales de toute expression subjective. En ce sens, le Presto "avec feu" de Beat Furrer et l'Etwas Ruhiger "avec expression" de Franco Donatoni sont voisins : de part et d'autre, le désir d'assujettir le matériau aux contraintes inexorables, de régler l'affect sur l'automate. Dans Presto con fuoco, l'accélération constante du piano en morse aboutira à un gel : la flûte, filtrée et éliminée, est comme absorbée par la vitesse.

"J'aimerais bien me marier en Amérique, mais pas avec un Américain, ou épouser un Américain et ne pas vivre en Amérique. Une villa sur la côte, des marches de marbre descendent vers la mer, je m'étends nue sur le marbre..."
Arthur Schnitzler, Mademoiselle Else

Crédits photo : Isabelle Menke © Thomas Aurin | Beat Furrer © Larry Williams | François Marthouret

Trente mille florins | samedi 3 juin
Ensemble Court-circuit | samedi 3 juin

<< Retour